• P'tin c'que c'est dûr d'apprendre à godiller !

    Petite histoire de l'invention de la Godillette

    Par Yves GG

    P'tin c'que c'est dûr d'apprendre à godiller !Par Yves GG

     

    la GodilletteA VAP (voile et avirons dans les Pertuis), on souffrait avec nos débutants. Le soi-disant geste en huit qu'ils ont dans la tête et qui les détourne du vrai geste, le départ pelle à plat et l'aviron qui s'barre de son engoujure à tout bout-de-chant, les poignets qu'on plie en poussant au lieu d'en tirant Galère quoi.

    Bien sûr, c'est théoriquement moins dificile sur un bateau qui n'avance pas, amarré au ponton par exemple, mais bon, l'engoujure est toujours aussi peu profonde, et le ressenti du geste toujours aussi long à se révéler. Et ce canot qui gigote encore …
    Ah c'que ça s'rait bien si on pouvait faire ça depuis un quai ou un ponton fixe. (sieste inspiratrice et …) Bon sang mais c'est bien sûr ! Fixer un tableau arrière sur un bord de quai, ça s'rait top ! Voyons-voyons, comment pourrait-on … ?
    Vite, un crayon et un papier ! Un p'tit crobard. Non pas comme ça. Un autre. Eh ben voilà, ça devrait marcher. Un p'tit tour dans mes stocks de planches, quelques coups de scie, la visseuse ;


    Une bonne tarière pour les trous des tolets ; quelques tronçons de branches de mon tamaris et mon canif pour les amincir. Et voilà l'travail, la "Godillette" était née.

    « CONSTRUCTION D'UN ILUR AUX "CHANTIERS NAVALS DU CHAMBON"Vidéos de Godille Chinoise »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :