• Réflexion sur les rafales...

    Bonjour,
    Je ne résiste pas à partager un petit échange initié par Yves sur les différents types de rafales (voir fichier joint). Contribution complémentaire de Christian et moi-même...
    Sébastien.
     
     
     
     
    Bonjour
    Voici une petite réflexion sur différents types de rafales, que je soumets à votre sagacité.
    Cordialement
    Yves GG
     
    Bonjour Yves,
    Tout à fait d'accord.
    Dans le cas 2, c'est bien difficile de prévoir le vent en force et direction qu'il y aura sous un grain, dans le doute, "salue le grain, si tu veux vivre vieux marin".
    Amitiés
    Christian D
     
    Merci Yves pour ces réflexions très automnales... Une invitation à sortir par deux ris dans la GV?Pour le 1er type de rafales que tu décris, et lorsque l'on est sur un bateau plus grand que nos modeste voile-aviron, on entend souvent à bord le long cri de l'équipier n°1 (celui qui s'occupe des voiles d'avant) qui alerte le barreur par un "ryze à deux longueur!!!" (ou risée!). Le barreur en profite évidemment pour lofer et gagner au vent. Quand c'est déjà limite le gars au wich de GV est chargé de donner un peu d'écoute pour ouvrir la GV. On limite ainsi l'embardée pour maintenir le bateau dans ses lignes. 
    Si les rafales peuvent être une aubaine au près serré pour gagner au vent, je trouve personnellement qu'elles sont souvent plus délicates à gérer lorsque l'on est au vent portant. Pas de possibilité alors d'ouvrir la GV, et le départ au lof est risquée pour nos petites embarcations. Il est alors vivement conseillé d'anticiper largement en réduisant la GV, ou en changeant les voiles d'avant (ou les deux). Il faut bien connaître son bateau pour savoir par quoi on commence (maintenant sur Claranse j'ai tendance à commencer par changer de foc avant de prendre un ris dans la GV). Attention également à la répartition des poids sur nos bateaux. Il est conseillé d'être actif en n'hésitant pas à se mettre au rappel pour compenser une survente. Ceux qui étaient présent sur la gavotte lors du retour vers LR se souviennent de la concentration nécessaire dans le vent fort au portant...
    Amicalement,Sébastien
    « Votre magazine NAVIGUER AUTREMENT N° 2 est en ligneUne contribution d'Alain barres au prochain numéro du Chasse Marée »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :